https://ed-all.doctorat-paysdelaloire.fr/medias/photo/image-position_1673617986637-png

Il s’agira d’interroger la relation historiquement établie entre dispositif polyphonique et « démocratie
du roman » à la lumière des transformations contemporaines qui affectent aussi bien la démocratie
représentative que la représentation romanesque. Si la polyphonie peut être amenée à jouer un rôle
positif de rééquilibrage pour promouvoir en tant qu’interlocuteur valable ou donner à entendre sur la
scène littéraire celles et ceux que la scène politique exclut, nous verrons qu’elle constitue également un
outil particulièrement efficace pour dévoiler et interroger les fragilités des démocraties contemporaines
en ce qui concerne la circulation et l’orchestration de voix distinctes.